5 plantes poussant dans l'eau que vous adorerez !

5 plantes poussant dans l'eau
5 plantes poussant dans l'eau que vous adorerez !

Disposer d'une lagune ou d'un petit bassin dans le jardin est une excellente manière de varier les plaisirs. En effet, cet espace permet de cultiver des fleurs ou des plantes qui sortent de de l'ordinaire.

Le nénuphar

Belle fleur
Le nénuphar représente à lui seul l'image des fleurs et des plantes aquatiques en général. En effet, il se distingue par la beauté de ses fleurs qui vont de la blanche au violet, en passant par le rouge et le jaune. Elles illuminent singulièrement le jardin quand leurs fleurs sont épanouies. Sinon, le nénuphar se caractérise aussi par la générosité de ses feuilles arrondies et flottant sur l'eau.

Facile à cultiver
La culture de nénuphar est assez facile. Il suffit de planter ses rhizomes dans une poche de terre qu'on installe au fond du bassin. Toutefois, l'utilisation d'engrais pour plantes aquatiques est importante pour permettre à la plante de se développer sans la concurrence des algues. À la maturité, son envergure peut atteindre les 2 m. Il est donc nécessaire de diviser la plante pour adapter sa taille au bassin.

Le Lotus

Sacré
Le lotus est une fleur aquatique qui s'apparente au nénuphar. Contrairement à celui-ci, ses feuilles ne flottent pas sur l'eau, mais plongent dans l'eau. Il séduit les jardiniers par la beauté de ses fleurs. Considéré comme sacré en Asie, il symbolise la perfection divine. En effet, l'épanouissement de sa fleur représente la perfection.

Sensible
Étant une plante tropicale, le lotus est particulièrement fragile. Ainsi, il supporte difficilement le froid et le gel et apprécie le soleil. En outre, il se multiplie en division et se replante par le rhizome. Par ailleurs, il ne supporte pas le traitement phytosanitaire. On privilégie donc un traitement mécanique.

L'iris

Les couleurs
Les iris d'eau sont aussi de jolies plantes aquatiques. Leurs couleurs se déclinent en fonction de leur origine. Par exemple, l'iris japonais ou asiatique et l'iris versicolor venant de l'Amérique du Nord se distinguent par leur couleur violet ou bleu. Pour leur part, l'iris des marais et l'iris du Brésil ou la cypella sont jaunes.

Du soleil
À part l'eau, le premier point commun des iris concerne l'exposition, car ils adorent le soleil. En outre, ils apprécient aussi bien le sol argileux que le sol sableux. Quant à l'envergure, celle de l'iris versicolor ne peut dépasser les 40 cm, alors que celle de l'iris des marais atteint facilement les 2 m. En conséquence, on peut choisir l'iris en fonction de la taille du bassin.

Le jonc

Tiges décoratives
Le jonc pousse également dans l'eau. Contrairement, on ne le cultive pas principalement pour ses fleurs, mais pour ses tiges. En effet, celles-ci se distinguent par leur esthétique et leur finesse, ce qui en fait des pièces décoratives, surtout quand elles sont en forme de spirales. En outre, il ne reste pas moins décoratif quand il fleurit.

Résistant
En tout cas, le jonc est particulièrement résistant. Il n'est pas sujet à des maladies qui peuvent le ravager. Grâce à ces caractéristiques, il vit tant qu'il y a de l'eau et de la lumière. Certaines variétés comme le Juncus patens peut survivre avec une température de –10°C, voire – 20°C pour le jonc nain.